Charlemagne: les temps, les espaces, les hommes. Construction et déconstruction d’un règne

26.-28.03.2014, Kolloquium, DHI Paris

Le 1200e anniversaire de la mort de Charlemagne en 814 est l’occasion d’explorer de nouvelles perspectives sur son règne. Plusieurs entreprises ont déjà mis l’accent sur la figure de Charlemagne, le rétablissement de l’empire, certains moments du règne et sa postérité. Il ne s’agit pas de commémorer en Charlemagne le père de l’Europe ni le fondateur d’empire, mais de situer le demi-siècle de son gouvernement dans un jeu d’échelle spatial et temporel qui fasse la part des traditions et des innovations et qui donne une meilleure place aux périphéries et aux laboratoires qu’elles ont pu constituer. En l’autres termes, il s’agit de se départir autant que possible d’un travers historiographique qui consiste, en privilégiant toujours les mêmes sources, à attribuer à l’homme et au règne des initiatives et des réalisations qui participent de temporalités et d’expériences diverses et qui ne naissent pas toutes entre Loire et Rhin. La vision du gouvernement de Charlemagne s’est aussi construite par son inscription entre le temps des royaumes barbares et les prodromes de l’« anarchie féodale ». Le colloque vise par une relecture et une déconstruction des sources les plus variées à reconsidérer dans toute sa complexité chronologique et spatiale le règne, la période et les acteurs. Le renouveau de l’histoire sociale conduit en effet à réévaluer l’importance des réseaux, groupements, communautés, les interactions et leurs représentations de même que la dynamique des pouvoirs locaux. On sera attentif à la perception de l’Occident carolingien dans les autres espaces.

Kolloquium organisiert vom DHIP (R. Große) in Zusammenarbeit mit den Universitäten Reims Champagne Ardenne, Paris 1, Paris-Ouest Nanterre La Défense, Paris-Est Marne-la-Vallée sowie dem Institut universitaire de France und der Max Weber Stiftung.

Programm

Mehr