"La documentation visuelle de mon livre" : Walter Benjamin et ses recherches iconographiques dans le Cabinet des Estampes pour le "Livre des passages"

23.05.2019, Vortrag, DFK Paris

Les passages de Paris ont été au cœur des recherches de Walter Benjamin durant son exil en France dans les années 1930. Conçu entre 1927 et 1940, publié en allemand pour la première fois en 1982, son Livre des passages, œuvre foisonnante et inachevée, est devenu un véritable mythe.Pour ce vaste projet, Benjamin étudia aussi bien des gravures que des photographies et des tableaux du XIXe siècle. Il travailla notamment au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale de France, en 1935-1936,devant des œuvres de Grandville, Meryon ou Daumier, mais aussi de dessinateurs anonymes. Bien que ses environ 90 notes sur les images ont été publiées dans le Livre des Passages en 1982, les œuvres elles-mêmes étaient restées en grande partie inconnues.
Steffen Haug a identifié pour la première fois les images utilisées par Benjamin, les a documentées dans un catalogue complet et les expliquées en fonction de leur importance pour son travail (Benjamins Bilder, 2017). Il a ainsi reconstitué les recherches de Benjamin
et expliqué le sens des images dans les contextes thématiques du Livre des passages.

Intervenant : Steffen Haug


Frances A. Yates Research Fellow (Warburg Institute Londres)

Steffen Haug depuis 2017 est "Frances A. Yates Research Fellow" à l'Institut Warburg à Londres, avec un projet post-doc sur les journaux de Aby Warburg sur la Première Guerre mondiale. Il a publié le livre en 2017 «Benjamins Bilder. Grafik, Malerei und Fotografie in der Passagenarbeit "sur les Passages de Paris dans l'oeuvre de Walter Benjamin. Steffen Haug a étudié l'histoire de l'art et philosophie à Berlin. Il a obtenu son diplôme avec une étude sur le déni d'images dans l'oeuvre d'Alfredo Jaar en 2004.
Depuis, il a collaboré à plusieurs expositions et publications. En 2006


2007, il a travaillé comme boursier pré-doctoral au Centre allemand pour l’histoire de l’art / DFK Paris et a commencé sa thèse de doctorat sur les études de Walter Benjamin.
Il a ensuite obtenu une bourse de doctorat de l'Université Humboldt jusqu'en 2010.

De 2013 à 2016, il a travaillé comme assistant académique à l'Institut d'art et d'histoire visuelle de l'Université Humboldt, à Berlin, pour l'édition de lettres d'Aby Warburg.

À propos du séminaire :

Le projet « Richelieu : Histoire du quartier », dont l’ambition est de proposer une reconstruction historique à partir des sources documentaires, organise pour l’année 2018-2019 une série de rencontres et d’événements.

Le séminaire intitulé « État des Lieux » a pour vocation de faire l’inventaire critique des ressources et des fonds disponibles pour le projet de reconstruction historique du

quartier et de regrouper les étudiants, les chercheurs et les spécialistes des diverses disciplines de recherche impliquées. Chaque séminaire se concentre sur un thème spécifique, dégage les problématiques liées à un fonds documentaire et croise les regards disciplinaires. Le séminaire propose ainsi un moment de recherche et de formation pour toutes les équipes participantes et s’ouvre aux publics scientifiques intéressés.

En partenariat avec:

Bibliothèque nationale de France, École nationale des chartes, Centre allemand d’histoire de l’art / DFK Paris, Sorbonne Université et l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La conference est rattaché au programme de recherche : « Richelieu. Histoire du quartier » sous la direction de Isabella di Lenardo

Mehr Informationen gibt es hier!